Aaliyah

Aaliyah

Disparue alors qu’elle était en train de conquérir une vraie gloire, Aaliyah fait l’objet depuis ce tragique accident d’avion d’un véritable culte de la part de ses fans. Portrait d’une icone du R&B.

J’entends déjà les fans hurler au scandale, mais pourtant il faut avouer que c’est bel et bien véridique : depuis qu’elle est décédée dans un accident d’avion le 25 août 2001, Aaliyah est l’objet d’un véritable culte. Talentueuse, pas encore “méga-star” comme elle l’est aujourd’hui, assez peu connue du grand public, sa disparition va faire d’elle l’idole de toute une génération fan de R’nB. Certes, sa notoriété grandissait de mois en mois, mais ce tragique accident va subitement faire d’elle une icone du groove saupoudré de hip-hop.

A 22 ans (elle est née le 16 janvier 1979), Aaliyah Dana Haughton avait pourtant déjà une belle carrière derrière elle et tout laissait à croire que le meilleur était à venir. Avant tout chanteuse, elle avait également réussi à séduire le milieu du cinéma, en décrochant un rôle dans Romeo Must Die aux côtés de Jet-Li. Elle a également tourné dans La Reine des Damnés, devenu film-culte depuis de par sa simple présence en tant que vampire vieux de 6000 ans. Elle était également en tournage de Matrix 2 au moment de disparaître…

Mais revenons à sa carrière exceptionnelle de chanteuse R&B : Aaliyah fait ses débuts en 1994, à 15 ans à peine, avec son premier album Age Ain’t Nothing But A Number (pour les non-anglophones : “L’âge n’est rien d’autre qu’un chiffre”…), qui fait un joli carton et verra même deux singles qui en sont extraits atteindre le Top 10 des charts US. Ca ne l’empêche pas de continuer ses études dans une école de musique de Detroit. La petite met toutes les chances de son côté – et c’est tant mieux, vu son jeune âge.

En 1996, Aaliyah confirme et se permet même d’accueillir des guests prestigieuses : Missy Elliott et Timbaland (qui a aussi participé au premier album solo de Justin Timberlake), qui débutent tous les deux. Le tout produit comme le premier album par R.Kelly himself.

Parallèlement à cet intermède cinéma, elle sort en 2001 un troisième album intitulé simplement Aaliyah. Ses chansons sont plus personnelles et à 22 ans, elle devient une femme, quitte son passé de Baby-Girl, et pose pour les plus grands photographes dans des fringues résolument sexy. Les singles extraits de cet album (I Refuse, More Than A Woman, We Need a Resolution et Rock The Boat sont des hits en puissance. C’est en revenant du tournage du clip de ce dernier morceau que le talent d’Aaliyah s’envolera à tout jamais.