La BO de Smallville

La BO de Smallville

Publié le : 13 février 20173 mins de lecture

Tu es fan de Smallville pour différentes raisons. Tout d’abord, cette série met en scène des personnages attachants dans une ambiance unique, ensuite les aventures que vivent nos héros nous tiennent en haleine pendant 40 minutes de nos dures semaines. Et pour finir, les acteurs à travers leurs personnages représentent quelque peu des stéréotypes auxquels nous tendons à ressembler, se posant des questions sur l’amitié, l’amour, la trahison.

Mais pour retourner à Smallville en dehors des épisodes, rien de tel que la BO de cette série.

Elle commence bien évidemment par Save me de Remy Zero, qui n’est rien d’autre que le générique. Ce groupe que l’on peut voir sur la scène du bal de fin d’année dans Avis de tempête, le dernier épisode de la saison 1. Cette chanson est devenue mythique pour tous les accrocs des aventures de Clark Kent. Dans les chansons les plus connues, on retrouve également Island in the sun de Weezer, qui a été utilisée dans Métamorphoses, le deuxième épisode de la première saison, lorsque Clark et Jonathan font la rencontre de Lex au marché.Les autres titres sont teintés de mélancolie, de regret de déclaration et de retour sur soi, à l’image de la série. Ainsi on retrouve Inside out de Von Ray, Lonely Day de Phantom Planet, Don’t dream it’s over de Sixpence None The Richer, Wave Goodbye de Steadman, I just wanna be loved de Am Radio.

Et Fight test de The Flaming Lips qui parle d’apprentissage de la vie. Le titre Nuclear de Ryan Adams, fait le contraste et apporte un peu de violence présent également dans le monde de la série.Superman de Five for fighting est un titre phare de cet album, on a pu l’entendre dans Pensées secrètes, seizième épisode de la saison 1 lorsque Clark fait la connaissance du jeune Ryan qui sait lire dans les pensées et par conséquent découvre son secret. Quant aux deux titres les plus tristes, j’ai nommé Everything de Lifehouse, que l’on peut entendre à la fin des deux premiers épisodes alors que Clark se trouve dans son grenier et regarde Lana.

Et aussi Time after Time d’Eva Cassidy, joué lors de l’enterrement du père de Withney, où on assiste aux regards substituant les paroles de Lana et Clark, faisant face à leur destinée tragique.Donc si tu es fan et que tu n’a pas encore cet album, cours vite vite vite l’acheter, il est vraiment génial, les titres principaux des deux premières saisons y figurent et ils te plongeront dans l’univers smallvillien.

Dans le même thème : Comment changer les cordes de sa guitare classique ?

Plan du site