Whatfor : un album réalisé par un Grand

Whatfor

Gnagnagna Whatfor c’est de la merde gnagnagna. On pense ce qu’on veut des membres du groupe Whatfor, Monia elle est trop ceci, Erika elle est patati, Cyril il est patata, Nicolas il est trop cela, toujours est-il que leur album a été réalisé par un GRAND de chez grand. Philippe Saisse, qu’il s’appelle. On l’a vu plusieurs fois dans l’émission, mais pas assez à mon goût. L’émission n’a surtout pas assez insisté – je pense – sur le fait que Philippe Saisse a travaillé avant les Whatfor pour des gens comme David Bowie, les Stones, Nougaro, Bill Evans (un demi-dieu du jazz) ou Roch Voisine.

Et rien que pour ça, on peut tirer son chapeau à Valéry Zeitoun d’avoir réussi à le convaincre de travailler pour ce groupe d’amateurs-stars en devenir. Le Valéry a l’air fan d’associations hétéroclites, de personnes et de concepts qui semblent a priori n’avoir rien l’un avec l’autre, mais qui peuvent au final fonctionner. C’est d’ailleurs pour ça qu’il avait milité pour que Laurent, le footeux baraqué à la voix fluette, fasse partie du groupe. Sa voix n’allait pas forcément avec “ce qu’on attendrait” d’un gars qui a son physique.

Donc le réalisateur-génial, avec des violons, du piano, de belles mélodies, avec au-dessus de tout ça les voix – certes géniales – de futures Popstars, l’idée a dû plaire à Valéry Zeitoun.

Quant à Philippe Saisse, il a tout de suite accroché à l’idée de créer un album appuyé sur une émission de télé. “Fabriqué” diront les mauvaises langues, qui apparemment, n’existent à ce point qu’en France. Comme le dit si bien Saisse, “les artistes du monde entier rêve que leur album se vende à 2 millions d’exemplaires. Et ceux qui disent le contraire sont des hypocrites”… ou des frustrés du système.

Quoi de plus vrai ? Comment un écrivain qui ne vend pas de livres peut-il dire qu’il s’en fout, qu’il ne fait pas ça pour ça…? Comment exister en tant qu’écrivain s’il n’y a personne pour vous lire ? Il n’y a certainement pas une seule vérité universelle, chacun vit sa vie comme il l’entend, chacun produit ou créé pour en faire ce qu’il souhaite. Toujours est-il qu’il y a là-derrière un débat intéressant.

L’album des Whatfor qui va sortir dans quelques jours (le 10 décembre) sera donc, l’émission a bien insisté sur ce point, un vrai moment de belles mélodies. Et rien que pour ça, ça vaut le coup de respecter le travail de Valéry Ze